Un patrimoine naturel remarquable

Avec son alternance de pointes rocheuses, d’étendues de landes, de massifs dunaires et de vasières, le "Grand Site Cap d’Erquy - Cap Fréhel" s’étend sur 4 communes. Abritant un patrimoine naturel diversifié, exceptionnel ou plus modeste, riche en découvertes paysagères ou en rencontres avec des espèces rares et surprenantes, le "Grand Site Cap d’Erquy - Cap Fréhel" attire chaque année plus d’un million de visiteurs.

 

 
Grand Site Cap d’Erquy-Cap Fréhel, La dune de Pléhérel plage

La dune

Le Grand Site Cap d’Erquy - Cap Fréhel recèle une extraordinaire diversité de forme de dune (classique, perchée et en flèche). Elles abritent une faune et une flore riche et originale, adaptée à ces milieux très difficiles. Elles y ont développé différentes stratégies d’adaptation pour résister aux aléas et, survivre est le maître mot de ses espèces. Très discrète la biodiversité ne s’y révèle qu’à celui qui prend le temps de la regarder ...
Grand Site Cap d’Erquy-Cap Fréhel, La Laisse de mer

La laisse de mer ou l’habitat de haut de plage

Sur les hauts de plage se trouve la laisse de mer, ce cordon composé d’algues et de débris divers. Il s’agit d’un véritable écosystème riche en enseignement et en découvertes. Ce milieu naturel mérite que l’on s’y arrête afin d’y observer des espèces animales inattendues ayant développées des stratégies surprenantes...
Grand Site Cap d’Erquy-Cap Fréhel, Les Falaises du cap Fréhel

Les falaises rocheuses

Le Grand Site Cap d’Erquy – Cap Fréhel présente sur son littoral des falaises majestueuses pour certaines hautes de 70 mètres. Subissant les assauts répétés de la mer, la vie au sein des falaises s’adapte et s’organise. Aux frontières de deux environnements différents, le milieu aquatique et le milieu aérien, la falaise maritime, zone de transition, est un milieu d’une grande richesse auquel de nombreuses espèces animales et végétales sont strictement inféodées.
Grand Site Cap d’Erquy-Cap Fréhel, La lande du Cap Fréhel

La lande

Au sommet des falaises du Grand Site Cap d’Erquy – Cap Fréhel, se dessine le plus vaste ensemble de landes littorales des côtes françaises. En apparence très homogène, la végétation de la lande varie selon l’état d’humidité et la nature du sol. Ainsi quatre bruyères, nuancier de violet-rose, associées à des ajoncs, nuancier de jaune, se rencontrent et reflètent la diversité floristique présente. Caché dans ce couvert végétal, une avifaune riche et singulière s’y développe participant à l’intérêt écologique important des landes.
Grand Site Cap d’Erquy-Cap Fréhel, Le marais de Sables d'Or les Pins

Les estuaires

Baigné par la mer à marée haute et traversé par une rivière à marée basse, les marais d’estuaire abritent une faune et une flore insolites qui ont su s’adapter à des conditions de vie particulières. La végétation, caractéristique des vasières et prés salés, se compose de peuplement d’Obione et de Salicorne, où se remarquent les fleurs rose-violacées de la Lavande de mer. A marée basse, le marais devient une zone de repos et d’alimentation pour les oiseaux qui s’y laissent facilement observer.
Grand Site Cap d’Erquy-Cap Fréhel, Les tourbières du Cap Fréhel

Les tourbières

Les tourbières sont des zones humides extrêmes. Elles sont rares sur le Grand Site Cap d’Erquy – Cap Fréhel mais leur rôle dans l’écosystème et la biodiversité est capital. Milieu menacé, elles ont été victimes de leur exploitation intensive et de leur mauvaise réputation.
Grand Site Cap d’Erquy-Cap Fréhel, La vallée de l'Islet

Les fonds de vallées

La richesse des fonds de vallée est une des faces cachées du territoire. En effet sa façade maritime marque les esprits, mais de manière beaucoup plus discrète, un autre paysage remarquable s’offre à nous. On s’en imprègne au gré de randonnées, le long de l’Islet, de la Flora ou encore du Frémur. Nombres d’espèces remarquables les exploitent et y vivent. Elles se fondent dans le paysage, pour ne se livrer qu’à un œil avertit.
Haie bocagère

Le bocage

Le Grand Site Cap d’Erquy – Cap Fréhel, connu pour la diversité de ses milieux littoraux, cache un maillage bocager préservé qui se dévoile aux plus curieux. En entrant dans ce milieu, c’est l’histoire des Hommes et de l’agriculture qui se raconte et c’est un patrimoine écologique précieux que l’on rencontre.
 
Retour haut de page